En savoir plus sur Milo & Fine

Cédric Muriel Milo et Fine Livraison

Cédric, originaire du Zaïre, a été adopté par une famille bretonne qu’il considère “comme ses grands-parents”: Milo et Fine. Très jeune, il y a apprend le partage, fait l’expérience des grandes tablées du dimanche, bref, s’imprègne du quotidien des bons vivants que sont les Bretons. Cet amour de la bonne bouffe et des valeurs qui l’entourent que lui ont partagés Milo & Fine a inspiré ce jeune propriétaire, qui rêvait à re-créer cette athmosphère non-individualiste dans son propre établissement. Dans sa micro-crêperie, rue Beaubien, vous remarquerez que la cuisine n’est pas séparée de la salle (et notez que vous n’y trouverez pas de Wifi à moins d’avoir une excellente excuse!).

A l’origine, Chez Milo & Fine était un “concept”: Cédric et Murielle voulaient promouvoir la fameuse Galette-Saucisse bretonne par le biais d’événements extérieurs pour promouvoir leur culture. Fort de son succès, Milo et Fine est rapidement devenu une institution de la rue Beaubien. Aujourd’hui, le projet s’articule autour d’une vie de quartier, à l’allure familiale. “C’est notre quartier”, insiste Murielle Pitout, la compagne de Cédric et co-propriétaire de l’établissement. Vous trouverez, en plus des excellentes crêpes et galettes maison, des produits “d’épicerie” bretons tels que du caramel au beurre salé ou encore du granola. A l’image d’une cantine populaire, “tout ce qui se mange ici peut être mangé à la maison”, affirme le couple. Voilà chose faite, avec un beau contrat conclu entre Fooducoin et Chez Milo & Fine!


L'ENGAGEMENT FOODUCOIN

  • Eliminer les contenants et emballages en styromousse ou en plastique non recyclables

  • Contenants recyclés et compostables (inclut: bois recyclé)
  • Motto de Chez Milo & Fine: “Produits sains, ustensiles sains”
  • Mettre en place des programmes complets de recyclage

  • Programme de recyclage récemment démarré
  • Proposer au moins une source de protéine durable

  • A une galette végétarienne dans son menu (et n’hésite pas à changer la béchamel en pesto pour les végétaliens!)
  • Travailler dans une volonté permanente de dynamiser l’économie de proximité

  • Souhait du gérant: “Avoir une présence dans une vie de quartier, un lieu de chaleur, pas à une échelle commerciale”
  • Créée des événements (cours de cuisine pour les enfants de 3 à 10 ans, ateliers créatifs, babyshower, etc.)

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *