Fooducoin et À La Carte Express, histoire d’une association

Par Thibault Bloyet, co-fondateur de Fooducoin

 

Une rencontre qui allait tout changer

Le 23 janvier 2017, Julien et moi, co-fondateurs de Fooducoin, rencontrions pour la première fois Michel Lépine, président-fondateur de À La Carte Express, un service de livraison de nourriture Montréalais. Comme beaucoup de rencontres dans un contexte entrepreneurial, celle-ci n’avait pas d’objectif précis, si ce n’est que d’apprendre à se connaître et d’échanger nos visions respectives.

Nul doute que Michel nous a ouvert les yeux sur un certain nombre d’aspects de notre propre industrie: À La Carte Express avait déjà été 20 années en opération sur le territoire Montréalais, et ce chef d’entreprise maîtrisait parfaitement son sujet. Alors que Fooducoin affirmait de grands idéaux en affaire, Michel savait nous ramener à la réalité et au court terme avec son pragmatisme assumé. De notre côté, nous lui partagions notre vision sur des tendances de fond de l’industrie qui, au-delà de répondre à des enjeux de société, allaient bientôt devenir un segment de marché affirmé.

Cet échange constructif nous permettait de prendre un recul considérable sur notre propre entreprise.

Ces réunions allaient continuer pendant plusieurs semaines, plusieurs mois, et faire naître de multiples idées de part et d’autre. Nous avons rapidement réalisé que notre marché corporatif était un axe sur lequel il fallait dorénavant se concentrer, tandis que À La Carte Express commençait à réfléchir très sérieusement à la “verdification” de ses opérations. Une première pierre était posée, et nous sentions déjà que la route ne s’arrêterait pas là!

Toutes les deux semaines, Michel, Julien et moi avions pour habitude de nous asseoir autour d’un café pour évoquer l’avenir de notre industrie. Une romance naissait, et le mariage n’était pas loin…

L’équipe de tournage vidéo en présence des membres de Fooducoin et À La Carte Express

Des valeurs communes, un mariage

Quatre mois jour pour jour après notre première rencontre, le 23 mai 2017, À La Carte Express et Fooducoin réunissaient pour la première fois les autres membres de leur équipe autour d’une même table.

Lors de cette rencontre, nous décidions que les livreurs à vélo de la flotte de Fooducoin allaient dorénavant composer les rangs de À La Carte Express, et que dans le cadre de la mise à jour de son site www.alce.ca, À La Carte Express allait également permettre aux clients de ne plus commander de serviettes et d’ustensiles jetables. Pour la première fois en plus de vingt ans d’opérations, pour notre plus grand bonheur, À La Carte Express se mettait au vert!

L’équipe À La Carte Express, à l’image de l’une de ses membres, Shanat Martin, dégageait une volonté d’aller plus loin dans ce processus de “verdification”. Julien et moi étions d’accord sur le potentiel de cette collaboration: comme nous, les membres de À La Carte Express chérissait les restaurateurs Montréalais et souhaitait se débattre des griffes de géants de l’industrie tels David contre Goliath (multinationales d’Europe et des États-Unis). Sans l’ombre d’une hésitation, nous leur proposons de travailler ensemble de manière régulière pendant les mois à venir.

Ces quelques mois de travail en commun seront un succès sur plusieurs points.

Ensemble, nous sommes parvenus à trouver la formule magique du nouveau Fooducoin: une sélection simple et exclusive de boîtes à lunch corporatives provenant des restaurants du réseau Fooducoin. Ces boîtes à lunch porteront l’appellation Triooo, et continueront à être offertes sur www.fooducoin.com. Toute l’offre individuelle de repas allait, de son côté, être basculée sur le site www.alce.ca dans une catégorie nommée “La Sélection Fooducoin”.

Le vélo a été un franc succès durant l’été chez À La Carte Express. Michel décida donc de garder ce moyen de transport dans son offre et, au-delà, de prendre la décision de préférer les cyclistes aux automobilistes dans ses futurs recrutements. Cela allait nous faire réfléchir à ce qui allait devenir une association entre nos deux entreprises: si À La Carte Express et Fooducoin roulent en vélo, pourquoi ne pas mettre en commun notre processus opérationnel et fusionner notre service à la clientèle ainsi que notre processus opérationnel?

Avant de nous précipiter dans cette alliance, nous prenions le temps de nous concentrer sur les valeurs des deux entreprises. Grâce à l’aide des conseils de Rita Baker, nous avons su identifier les valeurs communes que les fondateurs partageaient, et nous sommes mis d’accord sur la façon dont Fooducoin allait “se marier” avec À La Carte Express.

Un plan de développement futur fut alors élaboré par nos deux entreprises qui, tout en gardant leur identité commune, se mirent d’accord sur la priorisation de plusieurs chantiers “engagés”:

  • Maximiser le nombre de cyclistes sur la route pour rendre notre livraison neutre en émissions de carbone;
  • Proposer des contenants écologiques aux restaurateurs des deux groupes (cette condition est obligatoire pour les restaurants du réseau Fooducoin);
  • Réduire les déchets à la source en évitant le gaspillage de couverts et serviettes jetables inutilisés;
  • Dynamiser l’économie locale et mettre en avant les restaurateurs de quartier;
  • Favoriser une nourriture saine et de qualité en mettant en avant les restaurateurs qui privilégient le fait-maison et les produits frais;
  • Travailler en vue de servir au mieux les entreprises Montréalaises

Ce n’est qu’un début

Aujourd’hui, le 8 novembre, À La Carte Express et Fooducoin associent officiellement leurs opérations. Nos deux équipes travaillent dorénavant sous le même toit, et nous continuons à réfléchir ensemble au futur de la livraison de nourriture à Montréal.

En tant qu’acteurs engagés, nous souhaitons construire ce futur avec et pour toutes les personnes qui contribuent à notre activité. Nous souhaitons d’abord donner de la voix aux restaurants de quartier, souvent laissés pour compte par les géants de notre industrie. Nous souhaitons permettre aux livreurs de travailler dignement, été comme hiver, et de trouver leur accomplissement dans leur travail. Nous souhaitons connecter les acteurs de notre industrie pour donner de l’élan à l’économie circulaire et au commerce québécois. Nous souhaitons engager nos clients dans nos futures décisions d’entreprises, et trouver les meilleures solutions pour parfaire notre service de livraison 100% Montréalais. Nous souhaitons contribuer positivement à la préservation de notre planète, plus vulnérable que jamais.

Le grand frère et le petit frère marchent désormais main dans la main. Et le meilleur reste à venir!

#onrouleensemble

 

Michel Lépine et Thibault Bloyet
Michel Lépine et Thibault Bloyet

 

 

Restez informé(e) des nouvelles de Fooducoin en vous inscrivant à notre infolettre!

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *